NEWS

Valéry PLATON et son bateau CANQUIN en lutte contre la drépanocytose

Sur le Round Martinique Regatta, un bateau a retenu l'admiration des régatiers. Pour cause, l'équipage n'était composé que d'un seul homme : Valéry PLATON.

Retour sur ce One Tonner et le projet Atlantic Spirit

 

 

Après l’achat, la restauration et la préparation de Canquin, un One Tonner de 1976, Valéry Platon s’est entraîné et, en 2017 il a traversé la Méditerranée en solitaire. Après un hivernage de 11 mois à Gibraltar aux portes de l’Atlantique, Valéry prend la direction des Canaries pour débuter son travail d’information et de sensibilisation pour lutter contre la drépanocytose. Ses actions se déroulent auprès des plaisanciers mais aussi sur les réseaux sociaux (Facebook / Website)

Le 23 novembre au départ de la petite île de la Goméra aux Canaries Valéry s‘élance pour une transatlantique en solitaire. Il atteindra la Martinique en 22 jours. 

Le 8 février dernier, il a pris le départ du Round Martinique Regatta. Évènement de taille pour le skipper V. Platon puisqu’il réalise le coup double en participant pour la première fois à une régate et au Round Martinique Regatta. Son objectif était bien sûr de batailler sur l’eau mais surtout de porter fièrement les couleurs de l’APIPD, chose faite !

Il termine la compétition à la 3ème place de la classe Croisière avec des souvenirs plein les yeux. Le rendez-vous est déjà pris pour 2020 !

 

 

L’APIPD ou la lutte contre la drépanocytose !

La drépanocytose est LAmaladie génétique la plus répandue dans le monde, personne ne détient les chiffres exacts, cependant, on estime qu'elle concernerait plus des 150 millions de personnes (malades et porteurs sains, donc des transmetteurs) et plus de 500 000 nouvelles naissances chaque année. Elle est classée au rang de quatrième priorité de santé publique. En France, elle est aussi classée dans les maladies rares : 1 naissance d'enfant malade sur moins de 3000 nouveau-nés (source site APIPD).

L’APIPD (association pour l’information et la prévention contre la drépanocytose) est une association régie par la loi 1901, dont les objectifs, depuis sa création en 1988, sont :

  • Reconnaissance de la lutte contre la drépanocytose comme une priorité dans les actions à mener par les gouvernements.
  • Accroître l’information sur cette maladie et y sensibiliser le public, le personnel de santé, les enseignants et les politiques.
  • Conforter et associer les différents acteurs qui mènent souvent, à petite échelle et de manière confidentielle, des actions intéressantes qui méritent d’être développées dans un esprit de solidarité et d’humanisme.
  • D’assurer la diffusion de l’information sur la drépanocytose.
  • De servir de trait d’union entre les malades drépanocytaires et de les aider, eux et leur famille, à résoudre les diverses difficultés matérielles et morales engendrées par cette maladie.
  • De contribuer à la diffusion des informations concernant le dépistage et les méthodes modernes de traitement de la maladie, ainsi que de favoriser et d’organiser leur application.
  • De faciliter la scolarité et la formation professionnelle de ces malades.
  • De faciliter la recherche scientifique sur cette maladie.
  • D’être une association ouverte, se refusant à tout prosélytisme politique, religieux ou racial.
  • De sensibiliser l’opinion publique sur cette maladie afin que les moyens soient alloués aux médecins pour la recherche.
  • D’établir une liaison avec les associations locales, nationales ou internationales analogues.

 

L’histoire du voilier Canquin 

Canquin est un One Tonner sur les plans de l'architecte naval Ron Holland. Il disputa sa première course internationale à Marseille à l'occasion de la One Ton Cup de 1976. Avec une très belle 7ème place au classement général et le 1er bateau français, Canquin a rempli une mission des plus difficiles face à une concurrence très affûtée avec la présence sur le plan d'eau des Américains, des Anglais et des Néo Zélandais. Les années passent et Canquin enchaîne les podiums notamment avec une première place pour la SNIM de 1978 (semaine nautique internationale de Marseille).